Levrette

La levrette est le nom courant de la femelle du lévrier... Ce que tu peux être menteur !  … il y a gros cul et gros cul !         Celui de Marie-Lou est joufflu, lisse et blanc comme ceux qu’a immortalisés Botero. Ses globes tendus et parfaits lui donnent des envies de prière. Se prosterner pour remercier les... Lire la suite →

Kho-Dô

L’inceste peut conduire  à la folie, jusqu ‘à l’amour dévoreur ? Tout au long de la semaine, Izumi se prépara à accueillir Marieke. Il rangea son appartement, fit le ménage, l’inventaire de son nécessaire à thé et à koh-dô. Il acheta des écorces d’eucalyptus, de cannelier, de bois de santal et de cèdre, un nouveau charbon et... Lire la suite →

Les amours ansullaires

Les apprentissages sensuels d’une fille au père sur l’ile de Sein… Cybèle était aussi déjà partie prenante quand Laila lui planta canines et ongles dans ses fesses frémissantes. Cybèle prit même les devants en écartant les cuisses généreusement, quand Laila tête-bêche lui fouilla la fente noyée de ses doigts fins et lui téta conjointement l’anus... Lire la suite →

L’étier meurtrier

A défaut d’orties, on peut aussi pousser mémère dans l’étier… Ploc !... Zaza avait chuté face contre terre et s’était littéralement enfoncée dans la vase. Seules ses gigantesques fesses émergeaient, formant un bas-relief. Si elle n’avait pas rendu l’âme sur le coup, elle s’était étouffée, prise au piège de l’étier, tel un insecte sur du papier... Lire la suite →

Dieu Priape

Un sexe masculin décrit ses exploits, dialogue avec son « maître » et tous les orifices qu’il investit avec délices... Entré dans ce premier ventre de femme, je n’aspirai qu’à y retourner. Je n’eus pas à me plaindre de ce début. La belle Mariette, satisfaite de mon service, ne perdit aucune occasion de me témoigner tout son... Lire la suite →

Ogresse

Le mâle dominant perd vite sa superbe quand une femme brulante l’entreprend en public… Elle lui dit ça sans le quitter des yeux, en plissant même les paupières pour que le contenu condensé de ce qu’elle vient de susurrer pénètre bien son cerveau, suive son bulbe rachidien, se vaporise sur ses reins et descende jusqu’à son ventre. — J’aime... Lire la suite →

Popa

Rassembler deux solitudes et des océans de malheur n’a jamais permis de construire le bonheur. A moins que… Elle disait Popa en laissant traîner sa voix nasillarde sur le o comme si elle en suçotait la rondeur. Ses yeux de chat clignaient dans le soleil et le vent soulevait sa frange trop sérieuse. Elle devait avoir deux ans, peut-être trois.... Lire la suite →

Demain, on s’aime

Dans le futur, les modes de procréation seront-ils conservés alors que tout change ?... Autre avantage d’arriver tôt, on peut choisir une Baise-Box « confort ». Un peu plus grande, et bénéficiant d’un vestiaire et de sanitaires privés. Raymond-Bruno, malin malgré son relatif jeune âge, se dit que, comme il était tôt, il aurait peut-être encore la chance d’être sélectionné une... Lire la suite →

Journal d’une enfant vicieuse

Dévergondages, fessées et pétarades, entre autres, relatées par une fillette passablement délurée… Et m’écartant les fesses, elle me cingla la chair à l’endroit coupable, sur les parois mêmes du trou indiscret. Je rugis, je me tordis. Il fallut toutefois supporter aussi le fouet dans cette partie sensible, après avoir eu les fesses et les cuisses... Lire la suite →

Le Jardin des délices

Initiation aux plaisirs SM softs dans une boutique d’accessoires coquins… Elle allongea doucement Géraldine sur le canapé, mains toujours attachées dans le dos, la laissant seule, le temps d’aller chercher un petit vibreur de poche discret et suffisamment silencieux pour ne pas troubler la musique de leur souffle. Elle ne prit rien de plus. Le plaisir, c’était le long... Lire la suite →

Sulky

Un vigile évoque avec tendresse son mentor adepte de la course au trot… Les juges aux allures voient tout, du début jusqu’à la fin. La première fois que Sulky m’en avait parlé, je devais avoir neuf-dix ans. Ça me faisait marrer. Imaginant dans ma tête de gosse qu’un type, comme les juges qu’on voyait dans les séries, se tenait dans les... Lire la suite →

Juste un bout de papier

Les émois érotiques d’un passager du métro…   Elle était là. Non seulement elle monta par la porte devant laquelle je me trouvais, mais la foule qui se pressait la poussa face à moi. Seule la barre verticale qui permettait aux passagers de se tenir nous séparait. Nos regards se croisèrent, et au prix d’un effort surhumain, je ne baissai... Lire la suite →

C’est aussi la fête à Sainte Valentine…

À la Saint-Valentin, on se fait des câlins...  SKA ne pouvait rester insensible à la célébration des amoureux puisque sa collection Culissime, placé sous les auspices D’Éros, exalte le sexe – littéraire il est vrai – mais bien réel dans ses représentations. Au-delà du leurre des mamours de surface, c’est quand même bien le coït,... Lire la suite →

A usage unique

Une putain frigide et une épouse inféconde pactisent pour assouvir leurs appétits sexuels… en liquidant les mâles…   À peine arrivée, votre femme se débarrasse de son manteau et de son sac en les laissant par terre, en plein milieu du couloir. Sandra B. l’imite, et vous renoncez à ramasser leurs affaires pour les suivre dans le salon où Claudia... Lire la suite →

L’abandon d’Elisa

Derrière la séduction se dissimule parfois le calcul d’un amant-double… Elle enleva son manteau et il fit de même. Comme elle restait debout sans bouger, regardant le sol, ce fut lui qui s’approcha d’elle. Il effleura son bras doucement, caressa son épaule, puis son cou. Main sur sa nuque, doigts dans ses cheveux, il attira son visage vers le sien. Il... Lire la suite →

Aphrodite

La belle et sensuelle courtisane et le beau sculpteur vivent une passion tragique à Alexandrie, au temps des Ptolémée…   Elle marcha très lentement par la chambre, les mains croisées autour de la nuque, toute à la volupté d’appliquer sur les dalles ses pieds nus où la sueur se glaçait. Puis elle entra dans son... Lire la suite →

Amour vache

Quand la confusion au sein de relations SM conduit à la pire extrémité… souhaitée…   Les ondoiements des serpents caoutchouteux agitent deux mamelles pendantes et rythment les meuglements de Valérie qui joue à plein son rôle de vache, jusque dans le regard bovin dont elle gratifie la caméra. « C’est quoi ce bordel ? » se lance intérieurement le gendarme, analysant la scène à travers... Lire la suite →

Joujoux

Lui, tout comme elle, aime les jouets réjouissants… Mon mec s'est acheté un gode. À partir de ces quelques mots, tout un nouvel univers s’ouvrait. Pas besoin de passer la première page de résultats pour comprendre les raisons de mon trouble. La requête suscitait attirance et répulsion. Les témoignages de couples abondaient, ainsi que les récits... Lire la suite →

Décroisser la lune

Décroisser la lune, est-ce hors de portée pour ce SDF secrètement amoureux de la boulangère bienfaitrice ?... — Prenez… Plus froid que la semaine dernière, n’est-ce pas ? Je la devine pressée mais disponible, discrète mais enjouée. Je récupère le sac en papier garni de je ne sais quels délices. L’odeur flatte mes narines, tandis que j’enregistre mille myriades dispensées par son regard... Lire la suite →

S aime S

Le marivaudage hard dispose avec le SMS d’un allié des plus coquins… Et pourtant, ça lui arrive de se donner le plaisir qu’elle estime mériter. Mais là, sur ordre de cette inconnue, avec ce regard pour guide, ça a été différent, transgressif. Et ça en devient même frustrant. Elle hésite. Pas très longtemps ; elle aime être sous cette... Lire la suite →

Fantôme

Une disparition inquiétante met un jeune enquêteur dans le vent … La médiathèque n’était qu’à cinq cents mètres. Ils iraient ensemble, en discutant. Sa voiture était garée devant le gymnase où il avait fait un match de tennis de table à midi. Il raconta à Gisèle sa rupture avec Isabelle, ajoutant, songeur : — J’aimerais bien savoir pourquoi Marine et Farid... Lire la suite →

Sacré Noël 2017

Edition augmentée d'inédits. 25 histoires à déguster comme des chocolats amers ou très épicés… Retour du Sacré ! Sacré Noël se décline en rose et en noir, Eros et Thanatos sont convoqués pour orchestrer le réveillon… pour allumer un feu d’artifices littéraires, 25 fusées lancées par les auteurs SKA en grande forme. Avant la fête... Lire la suite →

Sœur Fouettard 6

Notre héroïne, fraichement défroquée, file le parfait amour avec son Luigi, maçon piémontais et anarchiste… Le dernier épisode du feuilleton explosif … Luigi est là, en moi, Ô quelle joie ! il pèse de tout son poids, sa queue me laboure, pleine d’ardeur, je m’ouvre autant que mon anatomie le permet, je reçois, je prends, je... Lire la suite →

Une odeur de brûlé

Quand la déprime postnatale vise un père paumé, le slogan « fumer tue » se vérifie…   Arrête de pleurer, Tim ! Je t’en supplie ! Arrête de pleurer. Tiens, tu vois, fiston ? Je te prends dans mes bras, je te chante une berceuse, celle que ma mère fredonnait quand j’étais petit, avec un zébu tout moche que le troupeau rejette... Lire la suite →

Typhoon

Il faut s’y résoudre, il arrivera que, tôt ou tard, vous quittiez l’être aimée qui se consolera dans les bras d’un autre…  Je te voulais comme jamais. J’ai trouvé l’ouverture de tes lèvres après quelques refus, et tu t’es assouplie jusqu’à fondre sur ma langue. Tu ondoyais à quatre pattes ; tes bas étaient la seule trace d’humanité dans le tableau ; tout... Lire la suite →

Le crime de Lord Arthur Savile

Un crédule doublé d’un imbécile va commettre un crime pour honorer la prédiction d’un charlatan… …quand M. Podgers vit la main de lord Arthur, il devint étrangement pâle et ne souffla mot. Un frisson sembla passer sur lui. Ses grands sourcils broussailleux furent saisis d’un tremblement convulsif d’un tic bizarre, irritant, qui le dominait quand... Lire la suite →

Sous les étoiles

Se faire donner le bon Dieu sans confession fut le premier acte de séduction de ce curé mirifique… Nos entrejambes claquaient, se heurtaient, s’entrechoquaient. Des étoiles me montaient dans les yeux. Si le curé atténuait l’intensité de ses va-et-vient, c’était pour mieux amplifier le mouvement et l’effet des percussions. Mon cul remuait en tous sens, et il... Lire la suite →

Bellissime

Le voyage luxurieux de Théophile en Italie raconté à une admiratrice… Oh ! qu’une main s’introduisant par l’interstice de ma culotte effondrée, et s’arrondissant autour de ce bâton de chair, comme un con idéal, m’eut été agréable, dans cette dure situation ! Comme une langue, m’argentant d’une salive luxurieuse ce filet de prépuce, qui est le clitoris... Lire la suite →

Carton plein

Etre serviable peut avoir certains avantages lorsqu’on vous remercie en payant de sa personne… Je remontai sa jupe pour avoir une belle vue sur ses fesses magnifiques. Elle prenait son pied autant que moi, et nous n’avions besoin d’échanger ni regards ni paroles. Mes coups amples et profonds lui suffisaient, alors je continuai comme ça, en lui caressant,... Lire la suite →

Une vie contre une autre

Jusqu’où une mère aimante peut-elle supporter la tyrannie d’un fils unique possessif à l’extrême ?     Elle reprit son stylo et leva la tête. « Au suivant ! » L’homme d’une cinquantaine d’années qui s’avança vers elle la scrutait de ses yeux bleu lavande, un large sourire aux lèvres. Les joues empourprées, la patronne tira nerveusement sur les manches de sa robe aux... Lire la suite →

Pulp ! 4

C’est épatant ces outils frappeurs qui attisent le plaisir… ils ont un effet magique…   Dominatrice professionnelle, elle exerçait dans une pièce entièrement dévolue à son art, et dans l’étalage de ses outils de travail, je m'appropriai une cravache dont le sifflement sonnait délicatement à mes oreilles. Keshia m’avait dit de la garder pour moi. Et... Lire la suite →

WordPress.com.

Retour en haut ↑