Cruel

Une immersion au cœur d’un duel sans merci où le lecteur est interpellé par l’auteure, entre fiction et réalité… L’homme s’est arrêté de parler et de marcher et s’est laissé tomber dans le fond du  hangar, dans le noir. Votre cœur bat encore de ses mots, des images qu’il a fait surgir et de son…

Pulp ! 3

Voir au plus près un couple en action n’est pas un plaisir innocent lorsque celui-ci s’émancipe… Elle lui monta dessus. Les inflexions de sa bouche accompagnaient désormais les allées et venues de son bassin sur les hanches du garçon. Elle irradiait, en déferlantes, sur le corps inerte de son compagnon. Je me levai, m’approchai, l’œil rivé…

BOUQUIN, la compil’

Un bon Bouquin, ça mérite qu’on en redemande ! Alors cette compil’ est la bienvenue… Augusto est là. Posé à sa table. Il déguste un jus. Un noir, serré, pur arabica, sans sucre. Il s’en balance une dizaine dans la journée. Il passe ses journées au turbin, là, dans ce rade. Il n’a pas de boulot…

Pulp ! 2

Une bien curieuse manière, ô combien transgressive, d’enterrer sa vie de garçon…  la future mariée n’est pas en reste… Ce n’était qu’une raison parmi d’autres, tant il manquait tous les ingrédients d’une bonne fellation, à savoir les caresses, les petites attentions, une ardeur dans les gestes, une certaine faim, le lent déplacement de la frontière…

La traque

Deux enfants, deux époques différentes, une même course effrénée pour échapper à la barbarie… Déjà la foule les cherche du regard. Un gendarme les pointe du doigt. Sans réfléchir, Simon se détourne. Moussa se carapate sans demander son reste… Moussa court, Simon court. Leurs cœurs cognent dans leurs frêles poitrines. Derrière eux, les claquements des…

Vent fripon

Brassens murmuré dans votre oreille par Malicia,  une version drôlement coquine… Tenir encore, la laisser gémir, t’appeler, t’ordonner, te supplier… non, ma belle !… Cruel, démoniaque : « Qu’est-ce que tu veux ?.. » « Toi !  » « Quoi, moi ? » « Ton sexe !! » « Où ? » « S’il te…

Mémoire vive

Quand l’usure de la mémoire atteint Nettie, il est temps pour Georges de regretter son premier amour… Nettie ne se souvient plus que le repas est déjà dans le four. Alors elle prend un autre plat et dispose à nouveau les couches de légumes, de viande hachée, avec un peu de crème et de fromage…