Itinéraire d’un flic

Ce dernier épisode boucle avec le tout premier : René Charles de Villemur affronte un tueur d’homosexuels bien décidé à l’approcher de très près… — Son corps a été découvert, en fin de journée, au milieu des dunes, par des touristes anglais alors qu’ils rejoignaient leur camping... d’après les premiers éléments de l’autopsie le meurtre aurait été... Lire la Suite →

Regarde ailleurs

Une plongée dans un réel décalé par l’imagination de l’auteur, du fantastique sauce noire, rire jaune garanti… Il avait soif, son gosier criait sécheresse, il se pencha au robinet du lavabo et siffla quelques gorgées d’eau tiède, écœurant breuvage, cocktail de javel, de terre et de tuyaux ferreux. En se relevant, un décavé le fixait... Lire la Suite →

Odor di femina

L’odorat, ce sens si délaissé en littérature, est ici magnifié en tant qu’aiguillon sexuel… Un bijou de sensualité…  Je lui fis lever les bras, me glissant jusqu’aux aisselles, mordillant les poils mouillés ; ici, chez cette grosse fille rousse, l’odeur était plus forte que chez la brune, je l’aspirai à plein nez. Décidément cette odeur de... Lire la Suite →

Le jeu du lézard

Les papys flingueurs déboulent en Corse… Ils nettoient les nuisibles au gros calibre… « C'est quoi ça ? »… L'éclat d'un canon de fusil dépassant la portière. « Maintenant ! » J'allumai les mèches, d'un coup de coude je poussai violemment les volets et balançai tour à tour deux brûlots explosifs. Le premier atterrit sur la portière, le second sur la... Lire la Suite →

L’école des assassins

Quand le meurtre commande les pulsions humaines, un grand écrivain expose les ressorts de cette malédiction… La sensation est exquise de penser que l’on va tuer des choses qui bougent, qui avancent, qui semblent parler, qui supplient. En dirigeant contre elles la carabine ou le pistolet, il vous vient à la bouche comme un petit... Lire la Suite →

Bécasse mouchetée

Violette, plus bécasse mouchetée qu’oie blanche, est initiée aux plaisirs iconoclastes… Pour sa première saison lesbique, au menu : d’abord le baiser colombin mixte, dit aussi french kiss, avec subtilités linguales dans leurs torsions buccales plus ou moins salivées… Entrée en matière très appréciée de Violette qui doubla de son propre chef chaque proposition linguale. Puis... Lire la Suite →

Le fils

Vincent ne va pas bien dans sa tête, la dégradation de son état préoccupe ses parents… …(le) fils prend un verre cassé sur le bureau, sans doute un souvenir de son grand frère, qui garde tout, en détache un fragment, et baisse son caleçon. Laborieusement, il trace les mots : « AIN’T YOUR FAULT » sur le haut... Lire la Suite →

Petites morts

L’héroïne évoque avec son amant toutes les folies passées d’une sexualité sans entrave. Jean repose sa main sur mon genou, elle remonte tout doucement sous ma robe. J’interromps mon récit, j’écarte mon autre jambe et je caresse ma cuisse, à l’intérieur. Jean me laisse faire, c’est ce dont il a envie, je le sais. Je... Lire la Suite →

Contrat de chair

Le destin de Victorine, orpheline, que le Second Empire expédia en Nouvelle Calédonie pour satisfaire « un besoin en femmes »… Sur le chemin, Victorine fut émerveillée par les palmes ondulantes des cocotiers, l’éclat écarlate des flamboyants, l’atmosphère baignant tour à tour dans l’enivrante fragrance des fleurs de tiaré et l’odeur écœurante des mangues qui pourrissaient, éclatées... Lire la Suite →

Rubis

Dans la forêt fantasmée du collège, un curieux chaperon rouge drague des loups minables… Je suppose que c’est la récréation ou la pause méridienne. Je suis miraculeusement déchargée de quelque mission que ce soit. J’entre et il referme la porte contre laquelle je me retrouve un peu coincée, et puis, ce sont ses bras qui... Lire la Suite →

Félicia ou Mes fredaines

Ce classique de la littérature licencieuse loue la liberté sexuelle, exaltant une sorte de libertine attitude. Une modernité des mœurs très contemporaine… QQ À Paris, une fille de treize à quatorze ans reçoit déjà quelques marques d’attention quand elle est jolie. À cet âge, si j’avais eu la clef des propos flatteurs qu’on commençait à... Lire la Suite →

Body Buddy

Médecin légiste de jour, la belle Claire Dieulefit, toujours aussi libertine la nuit, a pris sous son aile une fugueuse… (...) Comme on peut le deviner, la réponse à ma question et à mon regard volontairement provocateur ne s’est pas fait attendre. Se déhanchant sur le rythme de la musique, c’était je crois du Johnny... Lire la Suite →

Fesse-moi

Une femme délaissée ravive sa libido avec des partenaires qui répondent à son fantasme ultime de fessée. Il s'assied au bord du lit, me place, ventre sur les genoux, culotte de dentelle rose-beige à mi-cuisses, robe relevée sur les hanches. Avec ses mains puissantes de maçon, ça devrait le faire. Je vais y aller crescendo,... Lire la Suite →

Voyageurs

Au cours de ses voyages, Claudine Aubrun croque les passagers, Jeanne Desaubry révèle leurs réflexions intérieures fantasmées : un amalgame pertinent qui fait voyager aussi le lecteur… (avant-propos Dominique Sylvain) Fantasmes - Je n’ai pas ma chance. Cent ans de trop. Sa bouche. Est-ce qu’il sait l’effet que ça me fait ? Non, et il s’en moque probablement.... Lire la Suite →

Armelle et les femmes

Armelle s’éclate avec ses copines mais ne dédaigne pas s’abandonner entre des bras masculins… Armelle avait compris. Elle avançait lentement sous la table, nue comme Albane l’avait demandé et s’approchait d’elle dont les jambes s’entrouvraient. Sous la toison fauve de son amie s’ouvrait cet endroit qui l’avait troublée au point d’en avoir peur. Posant ses... Lire la Suite →

Prothésez-nous du mâle

Rholalala Madame Solange démonstratrice de la société Foofoon.. Quand la vente privée de sextoys vire à l’orgie…  QQQ sur l’échelle de l’érotimètre SKA… Je constatais avec satisfaction qu’on encochait avec alacrité les bordereaux de commande. — Pour vous remercier, la maison Foofoon vous offre ce magnifique shorty noir, en matière extensible, pour votre homme, votre amant... Lire la Suite →

Baiser du soir

En amour, il n’y a que les preuves qui vaillent… — Dis, ça ressemble à quoi, d’être amoureux quand on est vieux ? Papa m’a fait de gros yeux : Est-ce que c’étaient des questions à poser à table ? — Tu veux dire : est-ce que ce sont des questions à poser, tout court ? est intervenu Grand-père. — Très bien, a... Lire la Suite →

Sainte Valentine

La parité n’exige-t-elle pas qu’on glorifie Saint Valentine, la patronne des amoureuses ? Chaque 14 février, les auteurs SKA lui font la fête à leur façon… Frotter encore sa joue au creux doux. Respirer, avidement, puis repartir en musardant. Dans la pénombre, la ligne de poil qui part de la poitrine et descend vers le ventre,... Lire la Suite →

Clic-clac

Quand le photographe de mode succombe au charme incandescent de son modèle… Alors que je me plonge dans l’examen de la nouvelle série, moins intéressantes que les premières, et que je constate que la photo finale ne fera pas partie de celles-ci, goûtant un moment de calme qui me laisse espérer que je vais me ressaisir,... Lire la Suite →

L’auberge rose

Où le héros hérite d’un lupanar pour y satisfaire ses fantasmes… en compagnie de recrues canon… QQQ sur l’échelle de l’érotimètre SKA…  …Ton prénom, c’est… ? — Marylin… Marylin ne relève ni le tutoiement, ni mon regard appuyé. Je suis persuadé de la rendre folle de désir. Je le sens. Dès que je suis entré dans l’étude, j’ai... Lire la Suite →

Un cœur et demi

Cœurs battants pour ses héros pris au piège délicieux de l’amour… Il y a des moments qui comptent dans une vie… On ne sait rien encore des événements, infimes ou énormes, qui les suivront, mais on sait déjà, à l’heure où on les vit, qu’ils seront uniques. Quand elle ouvrit la porte et que je... Lire la Suite →

Petites scènes amoureuses

L’oreille collée à la cloison, à l’instar de Pierre Louÿs, écoutez les dialogues de ces filles relatant leurs turpitudes sexuelles… (Avant-propos de Max Obione) « Que voulez-vous… il aime les bonnes, il en raffole, et toute la domesticité est offerte à sa lubricité. Sa passion des servantes, des cuisinières, des femmes de chambre, de ces filles,... Lire la Suite →

Taxi girl

Le périple nocturne d’un taxi transportant une « youtubeuse » du X… Clem revient enfin. Elle fait signe à un gars en short, un gros moche, qui semble tout émoustillé. Elle claque la portière. — Démarre, elle s'écrase d'un coup. Les jambes écartées, le dos cambré, elle est épuisée. Mais satisfaite. Je décolle, roule lentement, je laisse un... Lire la Suite →

Yéti chéri

Ces fantasmes de cauchemars auront de quoi combler votre penchant pour le sexe monstrueux…  Elle se traîna à quatre pattes jusqu’à la baignoire et, grimaçant, se coula au fond. L'eau chaude apaisait ses mille et une blessures. Elle s’assit à une distance qu’elle jugea « respectueuse » de son amant, mais avec deux de ses tentacules il la pressa contre lui... Lire la Suite →

Volte-face

Le virage sensuel d’une belle veuve privée d’amour qu’emportent les frasques amoureuses de sa voisine... Amélie, qui a cru entendre des cris, surveille à nouveau la porte de sa voisine. Elle voit partir l’inconnu, le suit des yeux. Elle se dit qu’il a plutôt belle allure. — Se faire reluire la poupougne par un tel... Lire la Suite →

En panne

Le coup de la panne peut être mortel. C’est que la dépanneuse a une bien curieuse manière de concevoir le dépannage. Le trait de Josselin Billard s’accorde parfaitement à l’écriture suggestive de Jérémy Bouquin. L’atmosphère nocturne, faite de froidure et de mystère, est excellemment rendue par le jeu des ombres et de l’ancrage noir et... Lire la Suite →

Noël Noir & chaud

Les corps frissonnent sous la couette en attendant le passage du barbu… Les auteurs SKA font résonner trompettes… MENU DE NOËL Le Renne s’habille en rouge, par Bernard Vitiello Noël au balcon, par Pascal Jahouel Mères Noël & C°, par José Noce Joyeux Noël, patron ! par Laurence Biberfeld Santa Claus’trophobe ! par Franck  Membribe Ryan’s... Lire la Suite →

Jingle Balls

Une idée de cadeau original pour Noël ? S’offrir un couple échangiste… Nat alluma les bougies de la ménorah et j’éteignis les lampes. Je lançai mon bon vieux Platters ; le disque était tellement usé jusqu’au cœur des microsillons qu’on aurait pu voir le jour à travers. Doo-wop ! Doo-wop ! Il m’enlaça, nos corps s’épousèrent. À la fin... Lire la Suite →

Les vieilles décences

Les céréales qui leurrent envahissent la plaine… les papys flingueurs font le ménage !... « Cette terre est morte, elle est stérile aujourd'hui, l'abus des techniques productivistes a ruiné la fertilité de nos plaines, cette terre épuisée ne donne qu'à la condition qu'on la gave de semences pré traitées, d'engrais à haute dose, de produits chimiques de... Lire la Suite →

La bûche de Noël

Elles veulent toutes une part du gâteau… Il veut faire fructifier son gros capital… Bonne fille, la vigneronne à la maturité embellie par l’automne, laisse sans trop résister Antoine lui ôter sa culotte, lui écarter les cuisses, non sans avoir débraillé le corsage. Il lui tète goulûment un sein, et de ses doigts habiles investit son entrecuisse.... Lire la Suite →

Beau lapin

C’est la nuit de Noël qui brille de mille feux au cou de la richissime veuve… Un cadeau pour les gangsters… L’assistance, assise et silencieuse, perçut les premières paroles de la prédication. Le signal pour Lancaster, qui se leva d’un bond, ouvrit son manteau, récupéra le masque à gaz et, tout en fonçant vers l’autel, le plaça sur son visage.... Lire la Suite →

Dur à avaler

Travestissement et faux-semblant, la vengeance de cette geisha a de quoi vous couper l’appétit… La danseuse virevolte dans un kimono ample. Grelier a l’impression qu’elle va s’envoler. La soie brille sous les néons, les couleurs vives du tissu se mélangent, les imprimés aux allures d’estampe – oiseaux, montagnes, arbres – s’animent. Grelier se sent connecté à ce... Lire la Suite →

WordPress.com.

Retour en haut ↑