Sous les étoiles

Se faire donner le bon Dieu sans confession fut le premier acte de séduction de ce curé mirifique…

Nos entrejambes claquaient, se heurtaient, s’entrechoquaient. Des étoiles me montaient dans les yeux. Si le curé atténuait l’intensité de ses va-et-vient, c’était pour mieux amplifier le mouvement et l’effet des percussions. Mon cul remuait en tous sens, et il me tenait de manière à ce que je n’aie aucun effort à fournir. Je lâchais tout, sans réserve. Chaque secousse était une nouvelle marche vers le septième ciel. Le moindre mouvement de sa part s’apparentait au battement d’aile d’un ange, jusqu’à ce que nous atteignions tous les deux l’équivalent d’un point de non-retour dans les airs, juste sous les étoiles.

C’est fou cette attirance qu’éprouveraient certaines femmes pour les hommes en uniforme. Quand celui-ci est une soutane, les fantasmes sont convoqués. Un tel outil de drague délurera-t-il une pure jeune fille consentante ? Blackfox ira en enfer, pas sûre que cela lui déplaise.

Sous les étoiles, Jon Blackfox, nouvelle, collection Culissime sœur, 2.99 €, EAN 9791023406566

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :