La Liberté selon Paulette

Blonde ou brune sous le soleil, peu importe, mais libre, joyeuse, insoumise et sans complexe, Paulette court les rues, les fesses en délire et un sourire ravageur aux lèvres…

Ce qu’il faut savoir à propos de Paulette, c’est qu’en réalité, elle n’a jamais été blonde. Sa blondeur, c’est l’expression d’un fantasme d’hommes. Ni rousse. Elle est toute classique, elle est du sud, la brunette. C’est important, comme de savoir que si elle a les cheveux en bataille, c’est parfois à cause du mistral. On l’aura compris, Paulette est Provençale. Elle a de jolies mains, petites, les ongles vernis de rouge ou de pêche. De loin, ça fait nacré. Mais en fait non. Elle a un gros cul, qu’elle entretient en mangeant des churros, de gros nichons que les vêtements contiennent rarement, ce dont elle se fout parce que ma foi, avoir de gros nichons c’est la classe. Et puis la taille marquée, qu’une robe cintrée rend avantageuse. Quand elle marche le long du bord de mer, elle fait claquer ses talons sur les pavés, et les hommes l’admirent. Ils sont fous d’elle. Les femmes l’observent aussi, mais souvent c’est pas pour les mêmes raisons. […]

Aline Tosca nous a souvent régalés de textes fouettant l’envie de vivre à fond nos désirs, et tout de suite. Elle récidive ici avec une égale réussite : qui n’aurait pas envie de succomber à la serviable Paulette ?  

La Liberté selon Paulette, Aline Tosca, nouvelle érotique, collection Culissime, 2,99 €
EAN 9791023408164

Les commentaires sont fermés.

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :